CIP-IdF/Commune Libre d'Aligre : 3 rue d'Aligre-75012-Paris / Tél: 0140345974 Contact Plan


Suivez la CIP

             

Abonnement liste infos

Abonnement liste de discussions et débats

L'essentiel

 

recherche :

Accueil  >  Archives  >  Infos intermittents en région  >  « Occupation Artistique » de Chalon sur Saône
21.07.03

« Occupation Artistique » de Chalon sur Saône


Collectif « Restons Vivants »

Publié, le lundi 21 juillet 2003 | Imprimer Imprimer |
Dernière modification : lundi 21 juillet 2003

Vous trouverez ci-dessous, le communiqué de presse et le communiqué
d’information générale sur le chantier « Occupation Artistique » de Chalon sur
Saône, du collectif « restons vivants ».


Communiqué de Presse

Acte 1

OCCUPATION ARTISTIQUE de Chalon sur Saône

par le Collectif Artistique : « Restons Vivants »

- Le festival Chalon dans la rue est terminé. Il n’a pas été annulé et s’est
déroulé en absorbant les situations des plus chaotiques : compagnies
grévistes et non grévistes, actions militantes, manifestations publiques,
confrontations et controverses, perturbations et empêchement de spectacles, S

- En réponse au crucial dilemme des artistes et des techniciens, de ne " plus
jouer « ou de » jouer plus ", face au néant culturel et social proposé par
le gouvernement, plusieurs compagnies du festival (In et Off) choisissent
une troisième voie : l’occupation artistique de leur espace de travail.
Avignon a été déclaré ville morte il y a deux semaines, Chalon est déclarée
ce jour,

ville occupée artistiquement.

- Il ne s’agit pas de prolonger le festival mais de faire appel à nos savoir
faire spécifiques pour investir des territoires physiques, sociaux,
politiques, des espaces collectifs (en voie de confiscation) ; inviter le
plus grand nombre à la prise de parole publique à partir d¹actions
artistiques poétiquement affirmées ; inventer des nouvelles formes d¹être
ensemble.

« RESTONS VIVANTS ! »

- Une quarantaine de compagnies dont certaines venues expressément pour
l’occupation débutent une série d’actions ce lundi 21 juillet à Chalon sur
Saône
.
Un premier rendez-vous est donné parc Georges Nouelle à 18H pour une mise en
pratique, ensemble d’une occupation de la ville.
Autour de ce principe de temps forts, les jours qui suivront, et ce pour
une durée indéterminée, s’affirment comme un laboratoire politique né des
arts publics.

- Les artistes, techniciens et autres occupants, envisagent cette opération
comme un tremplin vers une forme cohérente et unie du mouvement des
intermittents.

- Nous invitons toutes les compagnies, les artistes, techniciens,
organisateurs, les personnes motivées et tout particulièrement les
mouvements dont les luttes sont voisines de la notre à venir soutenir ce
généreux chantier.

- Nous appelons plus particulièrement les châlonnais, à l’intérieur des
associations existantes ou à titre individuel, à nous apporter leur soutien
en matière de logement et d’aides en tous genres.

Contacts : Florence 06 12 21 13 54

ou Sandrine 06 86 85 95 49

E-mail : appelchalon tiscali.fr


COMMUNIQUE DES « RESTONS VIVANTS »

Chalon sur Saône, dimanche 20 juillet 2003.

- Il est important de fournir aujourd¹hui une explication quant à
l’alternative que nous proposons sous l’intitulé « Occupation Artistique ». C’est avant tout une occupation que nous proposons.

- Nous sommes en lutte depuis le début du conflit, depuis le 26 juin, date de
la signature du protocole, mais aussi avant, quand les négociations se
déroulaient dans notre pays.
Chacun d’entre nous avait jusqu’alors choisi ses propres moyens de lutte,
les affichant au coeur des festivals successifs : tout d’abord la grève et
puis aussi les interventions dans les spectacles joués, les paroles données
au public, les initiatives collectives, artistiques, S

- Nous proposons aujourd¹hui par cette action de dépasser le cadre du festival
et de mettre en oeuvre dès le lundi 21 juillet 2003 « l’occupation artistique » de la ville de Chalon sur Saône. Dans cette période de déchirement et de
tension, cette proposition se veut revendicatrice, festive, communicante et
percutante.

- Nous, les artistes et techniciens des « Arts de la Rue » souhaitons investir autrement notre territoire de jeu, la rue. Ce territoire est un lieu
hautement symbolique de revendication et par ce fait nous espérons regrouper
sur cet espace public les grévistes, les non-grévistes, ceux qui basculent
épisodiquement de l’un à l’autre, les artistes des « IN » et des « OFF »,
les techniciens et tous les groupes et structures culturels se reconnaissant
dans cette alternative.

Pourquoi Chalon sur Saône ?

- - D’une part pour une raison culturelle : Chalon dans la Rue est une vitrine
importante des Arts de la Rue, d’autre part pour une raison politique : son
ancien maire Dominique Perben est l’actuel garde des Seaux et reste le
premier adjoint de cette ville. Cette occupation artistique et pacifique
n’est en aucun cas une prolongation du festival. C’est une façon autre de
continuer la lutte, de poser des étapes et de se projeter dans les actions à
venir.

Nos objectifs sont clairs :

- - Le retrait pur et simple du protocole d’accord concernant les intermittents du spectacle.

- - Une définition concrète d’une vraie politique culturelle.

- Nous invitons le public, les mouvements dont les luttes sont voisines de la
notre à venir soutenir ce généreux chantier : professionnels de l’éducation
nationale, retraités, précaires, ouvriers, paysans, journalistes,
architectes, archéologues, infirmières, S

- Nous appelons plus particulièrement les Chalonnais à l’intérieur des
associations existantes ou à titre individuel, à nous apporter leur soutien
en matière de logement et d’aides en tous genres.

Restons vivants.

Contact : Judith 06 61 59 73 56

ou Marion 06 84 30 22 54





Retour en haut de page

 

Retour en haut de page

Commissions | Compte-rendus | Communiqués | Actions ! | Photos, sons, vidéos
Textes officiels | Nouveau modèle | Coordination nationale | Liens | Archives
Accueil | Plan du site | Contact
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

2003-2022 CIP-IDF
Plan du site | | Contact | RSS 2.0 | SPIP