CIP-IdF/Commune Libre d'Aligre : 3 rue d'Aligre-75012-Paris / Tél: 0140345974 Contact Plan


Suivez la CIP

             

Abonnement liste infos

Abonnement liste de discussions et débats

L'essentiel

 

recherche :

Accueil  >  Archives  >  Comptes-rendus 2003-2006  >  CR Assemblée Générale  >  22 juillet 2003 CR AG
22/07/2003

22 juillet 2003 CR AG


siège de TF1

Publié, le mardi 22 juillet 2003 | Imprimer Imprimer |
Dernière modification : lundi 29 septembre 2003

Présentation de l’ordre du jour :

1/ Infos - Comptes rendus

2/ Appels des Commissions

3/ Comptes rendus des Commissions

4/ La parole aux syndicats

5/ Forum


En préalable, suite à des infos de l’action à FILMOR (blocage des
bobines
de films sortant dans les salles demain,), action qui se passe sous une
grosse
pression policière, certains (une vingtaine) partent là-bas pour
rejoindre les
collègues.

Président / Christophe

Médiateur / Olivier

Tour de parole / Stéphane

Secrétaire 1 / Guillaume

Secrétaire 2 / Karine


Présentation de l’ordre du jour :

1/ Infos - Comptes rendus

2/ Appels des Commissions

3/ Comptes rendus des Commissions

4/ La parole aux syndicats

5/ Forum

Gilles, Commission audiovisuel, propose de rajouter un bilan des
Actions de la
journée, avant de passer à l’ordre du jour.

L’ordre du jour est accepté.

Appel à personnes référentes ou présentes sur les actions du 22/07/03.


1/ / INFOS - COMPTES RENDUS

Philippe Commission Audiovisuel :

Ce matin, une action (commission Action et commission Audiovisuel), est
allée à
MEDIAVISION (société qui commercialise des espaces publicitaires dans
les
salles de cinéma, Jean Mineur publicité.)

Nous les avons interpellés sur le protocole , sur la diminution de la
production cinématographique, conséquence directe de l’application du
protocole, et qui constitue leur base de travail.

La réponse du directeur, Mr « Chambon » :

" Nous comprenons ce que vous dites pour la production
cinématographique, c’est
important, mais ce qui nous touche directement, c’est la fréquentation
des
salles, en nombre de spectateurs. "

En tant que Directeur de MEDIAVISION, Mr Chambon estime que le
protocole ne
changera rien.

Interpellé à titre personnel, sa réponse varie :

Il se dit inquiet de la mise en place dudit protocole et soutient la
démarche
de la coordination qui demande le retrait de celui-ci.

À la demande de traduire en actes le soutien au retrait du protocole,
par, par
exemple, la mise à disposition du « circuit » médiavision" pour la
diffusion du
court-métrage d’information de la coordination qui va être tourné ces
jours-ci,
il répond que cette décision ne dépend pas de lui, mais qu’il s’engage
à
appuyer la demande et à en référer à son Directoire et aux salles de
cinéma du
réseau MEDIAVISION.

BENOÎT Comm. Audiovisuel

À 7h20 ce matin nous avons investi un plateau de tournage TV à Saint-
Denis : « Décrochez vos vacances », jeu télévisé d’anagrammes.

Nous sommes entrés sur le plateau avec des panneaux noirs sur fond
blanc (ou
blancs sur fond noirs) sur lesquels était écrit : "Grève le 25
juillet".

Notre présence a conduit à la suspension de l’émission, et à une
diffusion de
clip vidéo.

Pendant le clip, il y a eu discussion.

Au moment de commuter entre deux clips, il y a eu un « ratage » et
l’image qui
est apparue à l’écran était : nous, assis sur le sol du studio,
discutant avec
le personnel de l’émission, présentateur compris.

Puis, lors du retour au direct qui a suivi, le présentateur a annoncé
qui nous
étions et la manifestation du 25 juillet.

Après l’annulation de l’émission, a suivi un échange avec les
techniciens sur
place à propos du protocole. Au cours de cette discussion, nous avons
constaté
encore une fois que ces techniciens de l’audiovisuel subissent des
pressions
graves, et que si nous ne les aidons pas à débrayer, (cf ce qui c’est
passé
avec la chargée de production de « C’est mon choix »), ils ne peuvent pas
se
mettre en grève seuls.

Notre action est possible PARTOUT, sur tous les tournages. N’hésitez
pas à en
proposer.

ANTOINE
Trouve que c’est « classe » de faire une AG devant TF1.

À PERFECT TECHNOLOGIE, il y a eu une rencontre avec le DRH (directeur
des
ressources humaines). Après discussion, il a signé la lettre à F.
Fillon.

VCF un prestataire de service : ( ? ? ?)

CCTV(F) une boîte de production. Cela n’a rien donné, aucun contact
possible.

MEDIALAB Là, nous avons enfin rencontré un intermittent, avec qui nous
avons eu
une explication sur le protocole, puis nous avons rencontré le
directeur
d’exploitation, qui a signé la lettre à F. Fillon.

EUROPA CORP Nous avons rencontré le co-directeur général Pierre-Ange LE
PAUGAM
(l’autre co-directeur est Luc Besson). Nous avons obtenu un RDV le 5
août 2003
à 12h.

DIGITAL FACTORY : nous avons rencontré 6 intermittents avec qui nous
avons pu
discuter du protocole.

FARIDA (réalisatrice) Comm. Audiovisuel
Nous sommes allés à TSF, prestataire de matériel audiovisuel, qui gère
également des parkings pour camions de tournage. Ils hébergent
également
d’autres prestataires de service (LOCAFLASH, IRIS) toujours pour de la
location
de matériel de cinéma et/ou d’audiovisuel.

Le directeur de TSF est Mr de Ségonzac. Il fait partie de la FICAM qui
regroupe
150 entreprises liées à toute la chaîne de production audiovisuelle
(distribution, laboratoire, post production, etc.), Il est donc lié
directement
au MEDEF.

Sur le fond comme dans la forme, ils sont à l’origine du protocole.

Au départ, il s’agissait de sensibiliser le personnel au protocole,
ainsi qu’au
mouvement de grève à partir du 25/07, et même avant, et de voir
quelle « politique économique et sociale » nous voulions pour ce pays.

Pour ce faire, nous avons bloqué le matériel, pas les gens.

Arrive Mr de Ségonzac qui met sa voiture en travers du passage,
bloquant la
voie .avec sa voiture.

Nous tentons de discuter. Nous avons la visite de Marie MASMONTEIL,
Directrice
de la SPI (Syndicat des Producteurs Indépendants), nous lui demandons
de se
positionner Nous lui demandons de ne plus « nuancer » ses propos et de se
prononcer pour le retrait du protocole et d’appeler à des états
généraux de la
Culture. RDV est pris avec elle.

Pendant tout ce temps là, les policiers étaient présents. Nous
bloquions « humainement » l’accès à TSF. La voiture de Mr de Ségonzac,
elle,
bloquait la voie. Les policiers ont donc décidé de verbaliser son
véhicule.
Devant son refus de les écouter et de bouger son véhicule, les
policiers
appellent la fourrière. Voyant celle-ci arriver, Mr de Ségonzac fait
appel à
ses camions SVL pour bloquer la fourrière.

Et nous voici dans la situation suivante :

Nous, bloquant la sortie de TSF, Mr de Ségonzac nous bloquant, la
fourrière le
bloquant, et les camions de Mr de Ségonzac bloquant la fourrière et les
policiers.

Les policiers ont pu faire partir les camions de SVL, la fourrière a
emporté la
voiture de Mr de Ségonzac, et cela s’est terminé ainsi.

Autre action à VIVENDI UNIVERSAL, le « haut de la pyramide ».

Nous sommes entrés et nous avons souhaité parler avec Mr « Fourretout »,
le
président de VIVENDI, qui était absent. Le Directeur de la
communication est
venu nous rejoindre et nous a demandé pourquoi nous étions là, disant
qu’il ne
comprenait pas. Nous avons tenté de lui expliquer que non, nous ne nous
trompons pas. Le protocole, c’est une chose, la redéfinition passe par
une
autre idée de la société, et que VIVENDI représente, par ses
actionnaires et
son fonctionnement ultra-libéral, la tête de ce qui, dans le fond comme
dans la
forme, nous a amené à ce protocole.

Par rapport à TF1, elle ajoute, à titre personnel, que cette
industrie-là, les
émissions de flux, etc., ne sont PAS POSSIBLES. On est là pour dire
NON,
demander à ceux qui bossent de s’arrêter, nous avons des propositions.

NOTE DES SECRÉTAIRES

À ce moment l’AG est interrompue par du personnel de TF1 qui nous
apporte des
bouteilles d’eau (petites) et du coca. Cela déclenche la prise de
parole
suivante : "TF1 nous donne des miettes sous forme de bouteilles, cela répond au fait que nous n’ayons pas pris la boulangerie TF1 ! qui est aussi celle de BOUYGUES ;
souvenons-nous que les entreprises du Bâtiment, par le syndicat UPA, réclament la suppression des annexes 8 et 10. Prenons les miettes, mais réfléchissons à la boulangerie !
On aurait été mieux à l’intérieur pour l’AG."

OLIVIER réalisateur de documentaire, non syndiqué.

Il parle de l’action de ce matin menée à PERFECT. Bien qu’elle ait été
matinale, il y avait du monde, et de l’énergie.

Il trouve les résultats décevants, ils n’ont fait que parler avec le
DRH. À
VCF, on aurait pu entrer, et on est resté dehors. Dommage. Après, il y
a eu de
bonnes choses, à EUROPACORP, c’était bien de rencontrer et de discuter
avec des
monteurs, des travailleurs.

Cette énergie, il faut qu’elle serve bien . Il faut discuter avec des
travailleurs, pas des délégués syndicaux ou des DRH (directeur de
ressources
humaines).

THOMAS

Il parle de VIVENDI UNIVERSAL au travers d’un poème, qu’il nous dit.


2/ APPELS DES COMMISSIONS

Christophe, Président de l’AG, souligne que les actions sont
importantes, mais
que le travail des commissions l’est tout autant. Il appelle donc les
participants de L’AG en général à se rendre à la salle Olympe de
Gouges.

Demain mercredi 23, il y a réunion à 18h30, pour discuter de
l’administration
de la salle Olympe de Gouges.

Rappel qu’avait lieu ce jour une réunion au SYNDEAC à laquelle était
conviée
une personne de la coordination, avec pour mandat de dire que notre
position
est le retrait du protocole

Création d’une Commission OAF : ils ne sont pas là.

Commission Proposition/Revendication : ils ne sont pas là.

Comm. Relation avec les élus ; demande des personnes ayant des
connaissances
internet pour mettre en texte ou en ligne les réponses des différents
élus.
D’une manière générale, ils ont besoin de renfort.

La commission Musique boucle demain son appel aux VIP. Les derniers
contacts
sont à donner à la fin de cette AG.


3/ COMPTE RENDUS

Commission Audiovisuel

Vu la journée d’actions, il n’y a pas eu de réunion ce matin.

Rappel du rassemblement du 25/08/03 :

Ils ont besoin de matériel, notamment de deux gros moniteurs..

RDV 9h sur l’esplanade, Square Max Hymans, M° Montparnasse-Bienvenue.

La CGT et FO font appel sur la procédure actuelle et donc appellent à
ce
rassemblement devant la Délégation à l’Emploi et à la Formation
Professionnelle. qui siègera ce jour pour étudier toute opposition
déposée par
les syndicats et toute personne concernée pour contester cet accord.

VIRGINIE , com. Action, glisse qu’il y a des actions ponctuelles prêtes
à
Olympe, qu’il suffit de passer, former un groupe de 10 personnes, et on
leur
explique quoi faire et où.


4/ APPEL AUX SYNDICATS

JEAN, ingénieur son SNRT-CGT, annonce qu’est organisée JEUDI 24 JUILLET
à 13h30
une AG avec les permanents et les intermittents de France-Télévisions,
avec des
syndicats, éventuellement la Coordination. Il s’agit d’expliquer dans
les
détails le protocole, voire de voter une grève à la suite. Si vous
connaissez
des intermittents de France-Télévisions, prévenez-les.


5/ FORUM, LIBRE PAROLE

Un appel de Christian, de la Com. Europe. Il rappelle
qu’une
réunion a lieu demain MERCREDI 23/07, à 20h, pour exposer à ceux qui
savent un
peu ou pas du tout ce qui se passe au niveau de l’OMC, l’AGCS.

La Com. Interpro a organisé une réunion hier, avec des
postiers,
avocats, enseignants, etc. C’était bien. Les prochaines réunions ont
lieu JEUDI
23/07 à 20h, et SAMEDI 25/07 à 13h.

-ERIC, revient de Châlon. C’était chaud, il est épuisé. Et
puis
parler à Paris, c’est plus difficile. À Chalon, on a organisé les
actions de
manière à ce qu’elles se succèdent. Mobiliser, c’est dur. Aujourd’hui à
Paris,
il semble qu’il y ait des actions en divers endroits, aux mêmes moments
de la
journée. Attention à l’essoufflement alors. À Chalon, par exemple, le
1er jour,
il y avait 60 personnes, le 2è 1000, le 3è 1500 personnes. Est-ce qu’il
ne faut
pas mieux organiser des actions de masse ? Là, j’aimerais tout autant
rester
ici que filer à FILMOR, qu’est-ce que je fais ? ? Si on était 1500 à
TF1, ou
chez FILMOR, ce serait plus fort .

Le siège de Chalon : Si des Compagnies veulent les rejoindre, c’est
bien. Le
Maire est UMP.

Le 14 Juillet, j’étais à Paris, en moto, pour bloquer les voitures en
amont du
parcours. Mais le parcours n’était pas clair du tout : par ex, je ne
savais pas
si, après le pont, on allait à droite ou à gauche.La négociation avec
la police
avait lieu et pdt ce temps ; avec tous les gens derrière, c’était très
dur.
Proposition d’organiser la dispersion : si problème, on se disperse en
convenant par le bouche à oreille de se retrouver à tel autre endroit.
Après le
Panthéon, on aurait pu se dire qu’on se retrouvait au Luxembourg par
exemple.

Les Cies de Rue prévoient de venir à Paris, pour « attaquer » les
grosses
bâtisses.. On va essayer de mettre les choses en place pour organiser
ça.
Grosse organisation bien sûr. Mais attention ! Si une action se bloque,
ils ne
se disperseront pas comme ça ! !

- RÉPONSE DU PRÉSIDENT : S’ils viennent, nous les accueillons à bras
ouverts ! À
propos de Chalon, il rappelle que la ville est sous occupation
artistique, et
que les compagnies prévoient de former une caravane pour le Larzac,
Millau,
Aurillac. Quant au 14 Juillet, ne pas oublier qu’après la dispersion,
nous
avons rejoint la Confédération Paysanne, encerclée sur le parvis de ND
de
Paris, et que notre arrivée a debloqué la situation.

- ÉRIC continue. À Chalon, on avait un rdv quotidien à 19h30 devant la
Mairie,
pour 2 minutes de hurlements. C’était quelque chose. Pourquoi ne pas
faire la
même chose, chaque jour à 18h devant le Ministère de la Culture ? .(On
s’est
tous mis à poil aussi.)

- FARIDA n’a plus de voix. Elle explique qu’on a demandé à un responsable
de TF1
de recevoir une petite délégation. Le but est d’organiser une AG des
permanents
et intermittents de TF1, pour les informer, proposer de voter la grève.
On
attend leur réponse. On appelle aussi à avoir une tribune au JT avant
vendredi.

- CATARINA de la commission Europe. Elle lit le texte de la Commission, "
APPEL
EUROPÉEN POUR UNE EXCEPTION CULTURELLE EUROPÉENNE : " Un art sans
artistes est
comme une démocratie sans voix. ", appelant à créer un réseau en
Europe, afin
d’élargir le mouvement. Après lecture, le Président annonce le vote de
ce texte
pour l’AG de demain.

- BRUNO, « extermittent », réalise des documentaires, par ex sur le les
sans-
papiers en prison. Indiffusable par les grosses chaînes comme celle-ci
(il
désigne TF1). Quelle démocratie en Europe. ? Les Commissaires Européens
ne sont
pas élus ! Jusqu’à quand, où, vont-ils nous dépouiller ? Tout est lié.
C’est
tout un esprit de société qui est en train de nous broyer . Faut se
réveiller
grave. L’arsenal administratif, répressif fait peur. Attention à l’AGCS
 ; si on
s’unit, on est nombreux. Et on gagne.

Sinon, il est bientôt 20h. Exigeons d’obtenir de TF1, protégée par la
Police,
service public, d’entrer dedans. Sinon, avec des grapins, on grimpe !
On peut
se faire la courte échelle !

- ÉRIC, qui était à Chalon, reprend la parole. Les gens de la Comm.
Action,
viennent de me dire que le hurlement, on pouvait le faire maintenant.
Alors
faisons-le ! Ce n’est pas un cri revendicatif, mais un cri neutre,
primal. Vous
allez voir. Vous pourrez dire « j’y étais, au premier hurlement à Paris ».

L’AG se lève, et hurle pendant 2 minutes, montre en main.

ÉRIC le racontera à Chalon, ils seront ravis.

- JACQUELINE et son accent toulousain (note du secrétaire.), parle de ce
cri. Ce
n’est pas qu’un jeu. C’est un cri informe, totalement inintelligible,
qui
parvient un peu partout, parce qu’on ne nous donne pas la ;parole.
Quand on
pourra le faire à l’intérieur, il deviendra intelligible. Peut-être
c’est
n’importe quoi, mais un jour ou l’autre, il faudra que ça devienne des
mots.

- LIONEL, intermittent, artiste, dr de prod, etc. N’a plus de voix après
le cri.
Quelle est notre position par rapport au Tour de France ? Il a déjà été
dit
que " Si Chirac ne renonce pas au protocole, le Tour n’arrivera pas à
Paris ".
L’arrivée, c’est dimanche. Ça se prépare, plein de gens en ont envie.
C’est une
proposition, il faut une position claire là-dessus.

Et pour le rassemblement de VENDREDI, préparons ça au mieux, en se
souvenant du
14 Juillet.

- DES nouvelles DE FILMOR : La police commence à s’énerver depuis 5 mn. Il
faut les
rejoindre !

- QUELQU’UN cite une phrase de Jacques COPEAU :

« Un pays qui ne se voue pas à la culture est un pays voué à l’oubli »

- QUELQU’UNE dit qu’il ne s’agit pas d’arrêter les vélos (le Tour), c’est
aux
intermittents qui y bossent d’arrêter de filmer.

- QUELQU’UN trouve que la situation est regrettable. On est devant un
ennemi, à
faire une AG tranquille, TF1 nous donne du coca, et pendant ce temps, ça urge
chez
FILMOR. Que faire ? ? ? symboliquement ou pas ? Essayons de ne pas être
risibles pour les gens de TF1 qui rient de nous derrière leurs
fenêtres. Il
faut faire quelque chose.

- VIRGINIE de la Comm. ACTION, annonce que TF1 nous propose, SOIT que
quelqu’un
vienne ici, SOIT qu’une délégation aille à l’intérieur.

Débat rapide, tout le monde semble d’accord pour que « Mr TF1 » vienne
ici,
avec une caméra tant qu’à faire.

- Nouvelles DE FILMOR : " ça se passe mal, ceux qui peuvent y aller c’est
bien. "

- GILLES, Comm. AUDIOVISUEL Évidemment c’est dramatique si on se fait
virer.
Espérons que les forces de l’ordre n’auront pas la matraque trop
lourde. Mais
ça ne sert pas à rien d’être ici ! Parce qu’ici, on parle de là-bas,
c’est un
lien. Rentrer à l’intérieur en force ? ? Mais c’est une forteresse, ici
 ! Il
faut s’en donner les moyens alors. Arrêtons de dire que ce n’est pas
bien
d’être ici.

Aujourd’hui a été pensé en addition d’actions, et ce n’est pas un échec
du
tout ! Deux ou trois des actions ont bien marché médiatiquement. Si
c’est la
cata là-bas, on va réagir ici. Ayons de l’imagination ici.

- QUELQU’UN(E) Aller là-bas, c’est trop tard, il faut une heure.

- JEAN-MARIE donne des nouvelles : " Ils chargent, les collègues se sont
assis, et ils
vont être dégagés un par un ".

- STÉPHANIE Il y a TF1, il y a FILMOR. Qu’une délégation reste à TF1, que
les
autres filent à FILMOR. Elle propose d’y aller, elle a 3 places.

- QUELQU’UN(E) de la Comm. AUDIOVISUEL, " restons ici , il n’y a pas le
temps d’y
aller ; ne culpabilisons pas, il faut une heure pour aller là-bas ; les
renforts qui sont partis au début de cette AG y seront dans 5 mn.

- QUELQU’UN(E) Appelez-vos amis, il faut faire venir des gens ici ! !

- FARIDAdes nouvelles : La police a fait entrer 2 personnes chez FILMOR, et
s’apprête à
les faire ressortir avec les bobines. Contact a été pris avec Kessler
du CNC,
des distributeurs, pour prendre position sur ce blocage de FILMOR. Il y
a eu
ordre d’évacuation. Qui semble ferme, mais pas violente.

- QUELQU’UN(E) propose de suivre les bobines dans leur transit vers les
salles.

- QUELQU’UN(E) demande où on en est du rdv avec « Mr TF1 », à quelle
heure ? ? ?

- CHRISTOPHE, le Président, demande de ne pas être agressif avec ce
monsieur.

- QUELQU’UN(E) on ne va pas attendre éternellement. Propose d’attendre 5
mn max.,
puis de prendre une initiative.

- QUELQU’UN(E) Il faut demander à la Rédaction de venir, qu’ils fassent
leur
boulot, un peu, et de ne pas faire que celui du MEDEF.

- CHRISTOPHE, le Président, trouve étonnant qu’il n’y ait aucune caméra.

- RÉPONSE :Ils sont venus au début, ils ont juste fait un plan.

- JACQUELINE On n’en est pas encore à un discours intelligible d’où le
hurlement
de tout à l’heure. Mais il ne s’agit que n’importe quelle parole soit
mise en
boîte. Pas de précipitation, ça demande plus de 5 mn. Structurons notre
discours. « Mr TF1 » ici, je me demande ce que ça va donner.

- CHRISTOPHE le Président, dit qu’il y a les Commissions qui bouillonnent
là-
dessus.

- THOMAS dit que tant qu’à faire, on peut exiger de TF1 du pastis et des
glaçons.

- GUILLAUME demande si on est clairs sur la question de savoir qui va
parler à « Mr TF1 ».

- LAURENT dit que TOUS sont là pour ça. Il faut arrêter de tergiverser,
il faut
bouger, y aller. Maintenant.

L’AG se lève, et se dirige vers la porte de côté pour bloquer les
portes.

FIN DE L’AG

....






Retour en haut de page

 

Retour en haut de page

Commissions | Compte-rendus | Communiqués | Actions ! | Photos, sons, vidéos
Textes officiels | Nouveau modèle | Coordination nationale | Liens | Archives
Accueil | Plan du site | Contact
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

2003-2021 CIP-IDF
Plan du site | | Contact | RSS 2.0 | SPIP