CIP-IdF/Commune Libre d'Aligre : 3 rue d'Aligre-75012-Paris / Tél: 0140345974 Contact Plan


Suivez la CIP

             

Abonnement liste infos

Abonnement liste de discussions et débats

L'essentiel

 

recherche :

Accueil  >  Communiqués  >  Année 2007  >  Autres communiqués  >  Occupation du toit de l’Unédic : Soutien de la CNT (25/04/07)

Occupation du toit de l’Unédic : Soutien de la CNT (25/04/07)

Publié, le mercredi 25 avril 2007 | Imprimer Imprimer |
Dernière modification : jeudi 26 avril 2007


La précarité, c’est pas du cinéma !

Abrogation immédiate des protocoles 2003 et 2006

Depuis plus de 4 ans les intermittents réclament l’abrogation des protocoles 2003 et 2006 qui plongent dans une précarité encore plus forte les travailleurs du spectacle.

Les études l’ont montré : le nouveau protocole n’a rien résolu au problème du déficit de l’UNEDIC et surtout à la lutte contre les « abus » des employeurs prétexte pour lesquels les protocoles 2003 et 2006 ont été mis en place.
Ce n’est pas en excluant du système d’indemnisation des dizaines de milliers de travailleurs qu’on sauve l’UNEDIC. Les Assedic sont là pour nous indemniser quand nous sommes sans emploi. Ce principe ne doit pas changer !

Or le nombre de chômeurs non indemnisés va en augmentant. De plus en plus de travailleurs sont réduits au RMI.
La pression de la précarité grandissante, nous oblige pour un grand nombre à quitter une profession à laquelle nous sommes formés. Cette précarité grandissante se présente comme une véritable aubaine pour les employeurs qui trouve là un moyen de faire pression sur nos conditions de travail et notamment sur nos salaires. Effectivement, le nouveau protocole oblige à partir à la course aux cachets et à en accepter certains aux conditions dégradées.

Pour lutter contre la précarité, nous réclamons dans un premier temps le retour à une ouverture de droit en justifiant de 507 heures de travail en douze mois ouvrant une période d’indemnisation sur douze mois avec date anniversaire.

Le fonctionnement actuel de l’UNEDIC doit être modifié ! L’UNEDIC gère les cotisations faites à partir de notre travail. Or ceux qui dirigent l’UNEDIC la gère contre nous. Cette contradiction nous est insoutenable. Nous réclamons que les principes de la gestion paritaire changent pour que nous soyons réellement représentés. Le MEDEF doit se retirer de la gestion de nos caisses !

La CNT soutient les 200 intermittents et précaires qui occupent l’UNEDIC. La lutte doit s’étendre partout jusqu’à la victoire !

CNT Culture Spectacle, 33 rue des Vignoles, 75 020 Paris



Document(s) à télécharger :

Communiqué CNT 25 avril 2007

Taille : 75 ko
Mise en ligne le : 25 avril 2007



Retour en haut de page

 

Retour en haut de page

Commissions | Compte-rendus | Communiqués | Actions ! | Photos, sons, vidéos
Textes officiels | Nouveau modèle | Coordination nationale | Liens | Archives
Accueil | Plan du site | Contact
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

2003-2022 CIP-IDF
Plan du site | | Contact | RSS 2.0 | SPIP