CIP-IdF/Commune Libre d'Aligre : 3 rue d'Aligre-75012-Paris / Tél: 0140345974 Contact Plan


Suivez la CIP

             

Abonnement liste infos

Abonnement liste de discussions et débats

L'essentiel

 

recherche :

Accueil  >  Communiqués  >  Année 2010  >  Autres communiqués année 2010  >  Visite à la CAF de Malaval (Marseille 2ème)

Visite à la CAF de Malaval (Marseille 2ème)

Publié, le mercredi 24 février 2010 | Imprimer Imprimer |
Dernière modification : mercredi 24 février 2010


L’assemblée contre la précarisation s’est invitée dans les locaux de la CAF de la rue Malaval afin qu’ensemble, précaires, nous puissions nous défendre collectivement face aux administrations.

Alors qu’on installait la banderole « On ne veut pas de vos miettes, étouffez vous avec - Assemblée contre la précarisation » la responsable de l’agence est venue nous demander ce qui se passait, on lui a remis l’un de nos tracts pour qu’elle sache ce que l’on pense du RSA, du contrôle des précaires et des radiations expéditives.

Plus tard le vigile est venu nous trouver en nous demandant de retirer la banderole ... suite à notre refus, il nous a demandé que quelqu’un aille voir la responsable... il a essuyé un second refus, à l’Assemblée nous n’avons pas de responsable... qu’elle vienne nous trouver si elle veut des explications. Il nous a demandé si c’était nous qui étions allé à la CAF rue d’Oran (visiblement l’info tourne !).

Après avoir installé une table avec petit-déjeuner et café chaud, on a distribué les tracts de l’Assemblée « Tenté(e) par le RSA ? » et « Et si on nous foutait la paix » à l’intérieur comme à l’extérieur. Quand on est plusieurs les langues se délient :

M. a un contrat-aidé de 28h / semaine, il touche un RSA de 109€ ... la CAF lui a sucré son Allocation Logement Social... il gagne moins de 900€ par mois et a toujours déclaré ses ressources.

S. est père de 4 enfants, il vit avec son épouse et leurs enfants dans un T2 ... on lui a également sucré l’ALS au motif que son logement est trop petit !!! S. est sur liste d’attente de logement que la préfecture doit lui délivrer en urgence (loi DALO). Tu galères dans un T2, l’administration préfère te priver d’ALS plutôt que de te reloger dans un logement décent.

C. se voit réclamer 560€ par mois pour « trop-perçus » alors qu’il est à jour de l’ensemble de ses déclarations trimestrielles.

G. souffrant de diabète et abîmé par le travail (2 hernies discales) a un certificat médical reconnaissant que sa santé ne lui permet pas d’envisager une activité professionnelle. Une contre-expertise menée par la médecine du travail a confirmé ce diagnostic mais propose à G. de signer un contrat d’insertion sur une durée d’une année (au lieu des 6 mois habituels). Merci le RSA « Revenu de Solidarité Active ».... l’activité et l’insertion à tout prix, au mépris de la santé de chacun.

F. qui est « hébergée » en foyer d’urgence à la Madrague-Ville reçoit un courrier à la Fondation Abbé Pierre et n’a pas pu faire sa déclaration trimestrielle à temps... ses ressources sont suspendues...

P. & J. sont victimes de leur proprio qui continue de percevoir l’ALS versée par la CAF tout en leur refusant l’accès à leur logement après une période de travail en déplacement.

Etc...

Signe des temps le modeste petit-déjeuner collectif a été apprécié de tou(te)s.

...

On se retrouve lundi prochain en assemblée pour faire le point...

- > L’assemblée contre la précarisation se réunit ...
tous les lundi à 18h
Local de Mille-babords / 61 rue Consolat 13001 (Métro Réformés)

contact(at)assembleecontrelaprecarisation.marsnet.org

- Salariés de la caisse d’allocations familiales, chômeurs, précaires résistons à l’entreprise CAF !, Mouvement des chômeurs et précaires en lutte de Rennes

- CAF Nationale : 8 cars de CRS, 10 policiers en civil (im)mobilisés, 2000 euros de « trop perçu » RMi récupérés, Cip-idf

Pour ne pas se laisser faire, agir collectivement :

Permanence CAP d’accueil et d’information sur le régime d’assurance-chômage des intermittents du spectacle, lundi de 15h à 18h. Envoyez questions détaillées, remarques, analyses à cap cip-idf.org

Permanences précarité, lundi de 15h à 17h30. Adressez témoignages, analyses, questions à permanenceprecarite cip-idf.org

À la CIP, 14 quai de charente, Paris 19e, M° Corentin Cariou, ligne 7
Tel 01 40 34 59 74





Retour en haut de page

 

Retour en haut de page

Commissions | Compte-rendus | Communiqués | Actions ! | Photos, sons, vidéos
Textes officiels | Nouveau modèle | Coordination nationale | Liens | Archives
Accueil | Plan du site | Contact
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

2003-2022 CIP-IDF
Plan du site | | Contact | RSS 2.0 | SPIP