CIP-IdF/Commune Libre d'Aligre : 3 rue d'Aligre-75012-Paris / Tél: 0140345974 Contact Plan


Suivez la CIP

             

Abonnement liste infos

Abonnement liste de discussions et débats

L'essentiel

 

recherche :

Accueil  >  Communiqués  >  Année 2010  >  Autres communiqués année 2010  >  Grève des chômeurs et chômeuses à Bruxelles

Grève des chômeurs et chômeuses à Bruxelles

Publié, le jeudi 29 avril 2010 | Imprimer Imprimer |
Dernière modification : vendredi 30 avril 2010


Appel à l’occupation de l’ONEm, ce 3 mai, 10h, 60 bld de Charleroi, 1000 BXL

Lançant un appel à la grève des chômeurs, chômeuses et précariséEs, nous savons qu’une idée risque de s’installer chez beaucoup disant que « ces gens-là sont des profiteurs, des poujadistes, des anarchistes, refusent nos valeurs ! ». Nous leur épargnerons de penser que « une grève des gens qui ne foutent rien » n’a pas de sens.

Appelant à la grève, nous appelons à trouver du sens, caractériser ce qui par et pour nous y participe.

Chasser des chômeurs et chômeuses alors qu’il n’est qu’une offre d’emploi pour vingt n’a pas de sens. Exiger que nous nous mêlions au « tous contre tous » n’a pas de sens. Nous le demander au nom d’une sorte d’entreprenariat personnel n’en a pas plus alors que ce que nous appelions hier « assurance chômage » nous situe souvent sous le seuil de pauvreté et qu’on nous demande non de trouver de l’emploi mais d’en chercher. L’absurde est donc base de ce système.

Nous refusons cette logique où les syndicats, comme Actiris et le Forem, ne font que nous préparer à potentiellement éviter une sanction, sans nous inviter jamais à poser et revendiquer des actes personnels et collectifs.

Nous n’avons pas à être activéEs. Nous sommes actifs, actives dans nos « communs », dans nos communes. Nous sommes actifs, actives, culturellement et politiquement, en tant que personnes, en tant que voisins et voisines. Mais nos structures, politiques et syndicales, ne mettent pas cela en « valeurs », ne prennent pas cela en compte. Un système démocratique ne devrait pas servir à déshumaniser, dresser, exclure des personnes, pas plus qu’à propager tristesse et solitude.

Ce 3 mai, dès 10 heure, pour démarrer cette grève, nous vous invitons à bloquer l’ONEm, 60 bld de Charleroi 1000 BXL, afin de marquer notre refus de ce non-sens et de cette non politique.

Refusons de nous laisser harceler, mobiliser, culpabiliser, insérer de force. Refusons de nous laisser contrôler et sanctionner. Refusons d’accepter un travail quelconque sous peine de perdre une allocation de survie. Refusons de participer à la pression mise sur les autres travailleurs et travailleuses. Refusons d’avoir honte de ne vouloir, de ne savoir nous vendre à un prix quelconque ainsi qu’au détriment d’autrui et de l’environnement. Refusons de plier devant la raison économique et les guerres capitalistes. Refusons de renoncer à une écologie politique, non partisane, où articuler sphères personnelles et collectives, où participer, proposer et expérimenter des « valeurs » correspondant à nos histoires et cultures, à nos attentes et aspirations personnelles et collectives, refusons de renoncer à un « milieu » où poser des actes « propres ».


État social actif, ne pas céder sur nos désirs - Choming out

Grève des chômeurs et précaires

Appel aux précaires : faisons de la grève du 3 mai le début d’une lutte prolongée

Villes par villes, les rendez-vous du lundi 3 mai

Se joignent à l’appel a la grève à partir du 3 mai : le comité CGT des chômeurs rebelles de Lorient, Les CAFards de Montreuil, la Coordination des intermittents et précaires (idf), le Mouvement des chômeurs et précaires en lutte de Rennes, le Collectif précaires de Tours, le Collectif brestois en marche contre l’injustice sociale, le Comité contre le harcèlement des institutions totalitaires de Nantes, le Comité pour une Répartition Equitable de l’Emploi et des Revenus à Montpellier, des chômeurs et chômeuses à Bruxelles, ...

17 affiches pour la grève des chômeurs - CAFards, Montreuil / Grève des chômeurs à la CAF et visites collectives de 5 Pôles emploi à Paris et Montreuil

Nous sommes tous des irréguliers de ce système absurde et mortifère - L’Interluttants n°29, hiver 2008/2009, Coordination des intermittents et précaires

La coordination des intermittents et précaires est menacée d’expulsion, signez, faites signer, la pétition en ligne en défense de l’existence de la Cip :

Nous avons besoin de lieux pour habiter le monde

Face aux institutions, radiations, comptes et mécomptes, patrons, ne restons pas seuls :

Permanence CAP (pour les intermittents) : cap cip-idf.org

Permanence précarité (pour les autres) : permanenceprecarite cip-idf.org

Le lundi de 15h à 18h
à la coordination des intermittents et précaires
14 quai de charente, Paris 19e, M° Corentin Cariou, ligne 7
Tel 01 40 34 59 74





Retour en haut de page

 

Retour en haut de page

Commissions | Compte-rendus | Communiqués | Actions ! | Photos, sons, vidéos
Textes officiels | Nouveau modèle | Coordination nationale | Liens | Archives
Accueil | Plan du site | Contact
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

2003-2021 CIP-IDF
Plan du site | | Contact | RSS 2.0 | SPIP