CIP-IdF/Commune Libre d'Aligre : 3 rue d'Aligre-75012-Paris / Tél: 0140345974 Contact Plan


Suivez la CIP

             

Abonnement liste infos

Abonnement liste de discussions et débats

L'essentiel

 

recherche :

Accueil  >  Communiqués  >  Année 2010  >  Autres communiqués année 2010  >  Arrestation à Police emploi, cela va-t-il devenir une habitude ? CGT Pôle emploi Bretagne

Arrestation à Police emploi, cela va-t-il devenir une habitude ? CGT Pôle emploi Bretagne

Publié, le samedi 19 juin 2010 | Imprimer Imprimer |
Dernière modification : dimanche 20 juin 2010


On se souvient de la collaboration entre la direction de Pôle emploi d’Orléans-gare et la police qui
avait conduit à l’arrestation d’un homme
d’origine mauritanienne l’été dernier suite à l’utilisation des lampes UV...

C’est à Dinan, le mercredi 9 juin, que le personnel a été mis dans une situation intolérable : un chômeur s’est fait arrêté par les services de police à l’insu des agents.

Cette personne qui était convoquée pour un suivi mensuel personnalisé (le célèbre SMP qui pour le coup porte bien son nom !) et le conseiller qui le recevait, se sont aperçus en même temps, à la fin de leur entretien alors qu’ils s’étaient levés et se serraient la main, que la police avait investi l’espace privé de Pôle Emploi.
A sa sortie, cet homme a été arrêté !
Ainsi, la direction a obligé tous les agents, en particulier ceux qui étaient à l’accueil ainsi que le conseiller qui l’a reçu, à tendre un piège à cet usager et, de fait, à être complices de cette arrestation !

Les agents de Pôle Emploi sont déjà en première ligne et se prennent quotidiennement, de plein fouet,
toute la violence des drames humains provoqués par l’horreur économique qui sévit. (On sait, par ailleurs, que les prisons sont à 95 % remplies de « pauvres » et par conséquent beaucoup d’anciens ou de futurs chômeurs ! La délinquance, en col blanc s’en sort beaucoup mieux !)

Il faut donc, en plus, qu’ils soient mis en danger par la collaboration de leur direction locale avec la police !

En effet, qui pouvait connaître la réaction de cet homme dont personne ne sait ce qu’on lui reproche ?!

On peut imaginer le malaise de notre collègue dont le nom était inscrit sur la convocation (ce qui repose le problème de la personnification des relations agents/usagers dans la fonction publique : un agent public à son poste de travail n’est pas là en tant que personne, il représente l’Etat. C’est la « commercialisation » de la fonction publique qui impose ce dysfonctionnement depuis quelques années) qui a participé à son insu à une arrestation et qui peut à tout moment croiser ce demandeur d’emploi ou la personne qui l’accompagnait ?

Comment sa sécurité et celle des collègues de l’accueil va-t-elle être assurée dorénavant ?
Si le conseiller n’avait pas lui-même aperçu la police, jamais nous n’aurions su ce qui s’était passé !

Orléans, Dinan ne sont peut être pas des cas isolés ! La CGT fera donc connaître les conditions de cette nouvelle arrestation au niveau national !

En outre, la CGT Pôle emploi exige de la direction :
- que le personnel soit systématiquement informé si la police doit intervenir sur son lieu de travail pour qu’il fasse jouer son droit de retrait,
- que des excuses soient présentées aux trois collègues particulièrement impliqués mais également à
l’ensemble des agents,
- copie du courrier envoyé à la personne interpellée qui précise bien qu’aucun agent, hormis la direction n’était au courant de son arrestation !

Le CHSCT va enquêter pour mesurer les risques liés aux obligations de Pôle emploi dans ce type de
situation.

Quoi qu’il en soit et quel que soit ce dont pourrait être suspectée la personne interpellée, la CGT Pôle emploi ne laissera pas ce qu’il reste du service public de l’emploi devenir l’annexe du ministère de l’intérieur !

Police emploi, cela va-t-il devenir une habitude ? CGT Pôle emploi Bretagne

Chômeurs et personnel de Pôle emploi : mêmes revendications, même combat

Depuis le 3 mai, la grève des chômeurs a commencé dans de nombreuses régions en France.
En Bretagne, différents collectifs locaux (de Rennes, Lorient, Brest et Quimper...) se sont regroupés
en Coordination des collectifs de chômeurs et précaires de Bretagne dont le but est se battre
ensemble pour faire valoir leurs droits et remettre en cause les politiques sociales et économiques
actuelles et ainsi ne plus subir la précarité.
Les politiques répressives menées par Pôle Emploi en direction des privés d’emploi (radiations, contrôles, sanctions) est leur premier motif de combat...
Ils ont été présents auprès de nous, agents du Service Public de l’Emploi, lors de toutes nos grèves, pour nous soutenir dans notre malaise à travailler de façon inadaptée à leur service, eux, usagers de Pôle Emploi.
La CGT Pôle Emploi Bretagne a donc décidé d’être à leur côté, lundi 14 et mardi 15 juin, au Pôle Emploi de Carhaix, afin de les soutenir dans leur action régionale et de dénoncer conjointement la gestion actuelle du chômage et de la précarité dans notre pays, notre région...
Ensemble dès la première heure et très vite entourés par les forces de l’ordre, cette occupation nous a permis de vérifier combien nos revendications sont communes et partagées :

Revendications Générales
• Suppression du suivi obligatoire : fin des convocations et accueil physique à la demande)
• Suppression de l’ORE (Offre Raisonnable d’Emploi)
• Suppression des EMT (Évaluation en Milieu de Travail), EMTPR (Évaluation en Milieu de Travail Préalable au Recrutement), AFPR (Action de formation Préalable au Recrutement)... et toutes les évaluations bidons.
• Fins des radiations
• Maintien du chômeur dans la catégorie d’emploi de son choix
• Retrait des lampes bleues (lampes de contrôle d’authenticité des papiers)
• Suppression du 39 49, rétablissement des lignes directes dans les agences
• Arrêt des pressions sur les conseillers (objectifs quantitatifs, primes au résultat, statuts précaires)
• Fin de la privatisation du service public de l’emploi et des prestations privées
• Embauche du personnel pour assurer des missions d’aide, d’accompagnement et d’indemnisation et non du flicage
• Titularisation des CDD et contrats aidés

Immédiates pour la Direction Régionale
• Abandon de la plainte contre X déposée à la suite d’uneaction dans un Pôle Emploi à Rennes
• Une journée blanche dans chaque Pôle Emploi pour que chômeurs et conseillers puissent se rencontrer
• Un double accueil de Pôle Emploi et des collectifs de chômeurs dans tous les sites : une table qui nous est dédiée
• Annulation des radiations depuis le 3 mai au motif de participation à la grève des chômeurs
• Des informations claires sur le nombre de CDD et de contrats aidés par agence en Bretagne
• La liste des prestataires privés sous-traités par Pôle Emploi, leur cahier des charges et le montant des sommes folles qui leurs sont versées.
• La présence de deux agents titulaires à l’accueil : conseil et indemnisation. Et également deux agents titulaires pour réception physique sur le flux avec réception en bureau fermé.

Malgré la présence lundi d’Yvette Prévot (actuellement conseillère technique et ancienne Directrice Départementale Finistère Sud à l’époque de l’ANPE) mandatée par Mme Crinier pour représenter la Direction Régionale et de Mr Poulaille mardi (Directeur territorial du 29 par intérim), aucune réponse n’a été donnée à nos revendications.

L’agence de Carhaix a même été évacuée de façon musclée par les gendarmes et ce, par deux fois.
Devons nous y voir le nouveau symbole du « dialogue social » instauré au sein de Pôle emploi ?

La CGT Pôle Emploi Bretagne, forte de ses convictions, continuera de se battre pour que soient entendue la voix de tous, usagers et agents, car nous avons tout à gagner dans la convergence des luttes !

Coordination des collectifs de chômeurs et précaires de Bretagne

Appel de la coordination des collectifs de chômeurs et précaires : tous en grève à partir du lundi 3 mai !

Ni emploi forcé, ni culpabilisation, ni management, grève des chômeurs !

17 affiches pour la grève des chômeurs - CAFards, Montreuil

Grève des chômeurs : Deuxième journée d’occupation du Pôle Emploi de Carhaix / Invitation à tous les collectifs prenant part, ou désireux de prendre part, à la « grève des chômeurs et précaires », à une coordination nationale / Blocage de la plateforme téléphonique 39 49 de Pôle emploi à Rennes / Soutien de chômeurs en grève aux grévistes de Pôle emploi à Bordeaux, Nancy, Brest, Rennes, Paris / Pôle emploi : entretien fictif, prestation imposée et thunes bloquées à Joué-Lès-Tours /À Rennes comme ailleurs, ni colonisation du temps libre, ni coaching, grève des chômeurs ! / RAS L’PÔLE !! Les salariés seront en grève à partir du 8 juin - Informations et positions syndicales sur l’accueil et la grève des chômeurs / Grève des chômeurs : échos de Perpignan, Lyon, Nantes, Bordeaux, Montreuil et Paris / Leur solidarité nous fait crever - Grève des chômeurs en Dordogne / On a le temps, la détermination et rien à perdre, rdv lundi 31 mai - Collectif brestois en marche contre l’injustice sociale / L’heure est à la contre-offensive ! Coordination des Collectifs de Chômeurs et Précaires de Bretagne / Accrochage sur le chantier du siège social du Crédit agricole en Bretagne : Les banques s’engrècent... Vive la grève des chômeurs et précaires ! / Visite du Pôle emploi du Pharo à Marseille, B. rétablie dans ses droits ! / Rassemblement jeudi 27 mai à la direction régionale de Pôle emploi à Lyon / Rejoignez la grève des chômeurs lundi 31 mai à Nantes / Grève des chômeurs : de Pôle en Caf à Antony / La Grève des chômeurs s’invente à Nancy : c’est la C.R.I.S.E. ! - Coordination Révoltée des Invisibles Solidaires et Enragé-e-s / La Grève des chômeurs déménage un Pôle emploi à Rennes / Grève des chômeurs : Aux conseillers de Pôle emploi / Chronique du piquet des chômeurs en grève à Montreuil / Grève des chômeurs : Absence à convocation autorisée après l’occupation de la direction régionale de Pôle emploi Bretagne / Pendant que les chômeurs et précaires trinquent, les DG de Pôle Emploi boivent du champagne. / La grève des chômeurs investit des Pôles emploi et des CAF à Quimper, Brest, Rennes, Nice, Menton, Montpellier, Paris, Caen, Lannion, Lorient, Tours / Occupation de la salle du conseil d’administration du siège de Pôle emploi ce 3 mai - Grève des chômeurs ! / Inventer la grève des chômeurs, des intermittents et des précaires / Pour une grève des chômeurs et précaires à Tours / Grève des Chômeurs - Soutien aux actions collectives des chômeurs et précaires - Solidaires SUD Emploi / Union syndicale Solidaires / Grève des chômeurs, intermittents et précaires : travailleurs sociaux, soyons solidaires de ceux qui occupent - Collectif NRV / Appel aux précaires : faisons de la grève du 3 mai le début d’une lutte prolongée / Contre les sous-traitants de Pôle Emploi, occupation de deux agences de coaching à Rennes / Pourquoi une grève des chômeurs et précaires ? Collectif du 3 mai, Rennes / Sur les décombres du plein emploi : 9 Pôles et 6 boites de coaching occupés à Brest, Paris et Rennes / Ni Policemploi, ni coaching, rdv jeudi 22 avril

Appel au lundi 3 mai - collectif brestois en marche contre l’injustice sociale

Thèses sur la grève des chômeurs et précaires

Engageons dès maintenant une grève des chômeurs contre notre subordination à l’ordre économique - Mcpl, Rennes

Nous sommes tous des irréguliers de ce système absurde et mortifère - L’Interluttants n°29, hiver 2008/2009, Coordination des intermittents et précaires





Retour en haut de page

 

Retour en haut de page

Commissions | Compte-rendus | Communiqués | Actions ! | Photos, sons, vidéos
Textes officiels | Nouveau modèle | Coordination nationale | Liens | Archives
Accueil | Plan du site | Contact
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

2003-2021 CIP-IDF
Plan du site | | Contact | RSS 2.0 | SPIP