CIP-IdF/Commune Libre d'Aligre : 3 rue d'Aligre-75012-Paris / Tél: 0140345974 Contact Plan


Suivez la CIP

             

Abonnement liste infos

Abonnement liste de discussions et débats

L'essentiel

 

recherche :

Accueil  >  Archives  >  Comptes-rendus 2003-2006  >  CR Assemblée Générale  >  Vendredi 17 octobre CR AG

Vendredi 17 octobre CR AG

Publié, le vendredi 19 septembre 2003 | Imprimer Imprimer |
Dernière modification : dimanche 19 octobre 2003


Théâtre des Abesses, 75018
Paris

Présidente : Sylviane
Tour de parole : Magali
Secrétaire : Frédéric

étaient présentes environ 70 personnes (aie ! - ndc)

Pierre de la commission actions fait un bilan des actions de la "Semaine
de résistance" sur Paris :

dimanche 12 : parade du Père-Lachaise à Belleville avec batucada et
recouvrements des panneaux publicitaires et colonnes Morris

Lundi 13 : 13 banderoles accrochées sur les ponts du périphérique détournant
les messages de mise en garde des paquets de cigarettes (« le MEDEF tue »,
’Raffarin nuit gravement à la santé", etc). certaines sont restées en place
plus de 4 heures

mercredi 15 : blocage des multiplex UGC Bercy, UGC Les Halles, MK2
Bibliothèque, Gaumont Montparnasse. Les Ugc ont acceptés d’ouvrir les
séances du matin et de 14h à la gratuité, MK2 refusant toute collaboration
(ah ! inflexibles maoïstes - ndc).
des responsables de Pathé-Gaumont pourraient accepter la diffusion du film
cipidf avec natacha régnier en ouverture de séance.

jeudi 16 : Le matin blocage avec la CGT des camions à TSF de 6 à 16 heures. Un
tournage qui avait lieu dans les locaux de TSF a dû déménager.
Blocage de la société de post-prod SIS où travaille actuellement Arcady et
Leconte. Echec, la directrice refuse de laisser entrer la coord et propose
un forum à l’extérieur (pas assez de fermeté de notre part, rapporte la
témoin).
Manifestation de la Bastille à l’Opéra derrière une banderole commune
(cipidf, cgt, sud, ac, art de la rue, art est haut porté, reflex(e). Les
journeaux disent 3000 personnes.
Pendant la manif :
Interruption de l’émission de Laurent Ruquier et diffusion pendant deux
minutes d’un panneau « les médias vous mentent, éteignez vos télés ». Le
lendemain, vendredi, Daniel Bilalian reprendra l’info au journal de 13 h.
annonce non-confirmée d’une interruption du générique des Guignols pour 5
minutes de noir !
Interpellation de Delanoé en réunion au Carreau du Temple. Il accepte l’idée
de l’affichage sur les panneaux électroniques de la ville d’un décompte des
jours restant d’ici l’éviction des 800 000 chômeurs du régime des assedic (+
texte d’explication).
Au CDN de Sartrouville, la troupe lit la lettre au public (
http://cip-idf.ouvaton.org/article.php3?id_article=538 ) et verse la recette
de la soirée au fond de soutien.

Dominique fait un bilan des actions en régions (source CGT) :
- Poitiers - occupation du Confort Moderne
- Pau - occupation des sièges du MEDEF et de l’UMP avec jet de confettis et
petit spectacle informatif
- Rennes - déménagement des meubles du MEDEF vers une agence d’intérim,
occupation de l’ANPE-Spectacle
- Toulouse - 250 personnes enfument la Place du Capitole. Ils étaient reçus
vendredi par le Maire Douste-Blazy
- Montpellier - manifestation
- Finistère - une délégation est allé poster des pétitions contre la fermeture
des petits bureaux de poste de protestation dans le plus petit bureau de
poste du département

Ont fait la grève :
- le TEP, le CN d’Evreux,
- La Maison de la Poésie
- Le Théâtre 71 de Malakoff,
- Le SMAG d’Angoulême
- Bartabas (ah non ! là je fais une faute de frappe ...)
- le Confort Moderne de Poitiers,
- le Théâtre de Rochefort,
- le théâtre d’Aubervilliers,
- l’Echangeur de Bagnolet,
- l’Odéon de Lille,
- un téléfilm (la nourrice).
- une équipe de FR3 Marseille a reporté un tournage à la nuit pour pouvoir aller à la manif.
- À Paris, on déplore de la mollesse dans la mobilisation.

Arnaud et Jérôme ont fait le bilan des débats et forums de la semaine
(compte rendu complet à venir) :
- Peu de gens présents (30/40) mais une grande qualité de débats.
- Chacun s’accorde pour continuer ces réunions/discussions sous la forme d’ateliers.
Les dates et fréquences sont à fixer.
- Les débats étaient : « état des lieux des luttes », "champs et contre-champs
de la discontinuité de l’emploi« , »formation dans le spectacle vivant et
l’audiovisuel« , »salariat et protections sociales« , »le financement de
l’unedic« , »le financement de la culture".

- Etaient présents, dans le désordre : la drac, l’éducation nationale, des
médiateurs et des animateurs culturels, la poste, des étudiants, des
informaticiens, des pigistes, des plasticiens, des administrateurs et des
directeurs de structures, des architectes.

Ressortent de ces rencontres le constat d’une généralisation de la
précarité/précarisation, la nécessité d’outils anti-AGCS (la mise en exergue
de la notion de « bien commun »), une volonté de défense de la mutualisation.
Pourtant, malgré la présence de représentants d’autres secteurs économiques,
la mise en place d’un réseau interpro est difficile sans une mobilisation de
ces secteurs. Gardons espoir !

- Une date d’atelier a pour l’instant été fixée : "financement de la
culture" le lundi 27 octobre à 14 heures, au Thécif, 1 passage Duhesme 75018
Paris, métro Clignancourt.

Samuel Ca. fait le bilan de la rencontre du mardi 14 octobre au Théâtre du
Rond-point
(340 personnes présentes) :
Après des interventions de Jean-Michel Ribes (qui ne pouvait rester) et
Bernard Menez sur, respectivement, "la nécessite d’inventer d’autres formes
de luttes", sa réponse à Aillagon, François (com info-doc) a présenté notre
lecture du protocole
http://cip-idf.ouvaton.org/article.php3?id_article=338 ), Nathalie (com
juridique) a parlé des différents recours en justice initiés par la coord (
http://cip-idf.ouvaton.org/article.php3?id_article=584 ), Samuel Ch. a
exposer notre version du « déficit », Francis a expliquer la proposition de
nouveau modèle d’indemnisation mise au point par la coord (
http://cip-idf.ouvaton.org/article.php3?id_article=437 ).

A été fait lecture de la lettre de rejet du protocole adressée au
ministre Aillagon par Pierre Franck (dir. Théâtre Hébertot). Cette lettre
peut aidée à la mobilisation dans le théâtre privé.

Puis un petit débat  : un comédien/metteur en scène de Bordeaux parle de
l’idée de créer une caisse autonome pour les métiers du spectacle, idée
qu’il a soumis au collectif 33. Cette caisse serait financée par les
cotisations employeurs/employés, des subventions de l’état, des taxes sur la
vente des billets.
Denis (SUD), rappelle la volonté de division, de sectorisation du patronat.
Pour lui c’est s’isoler et pendre le risque de disparaître faute de
subsides.
Barbara indique l’existence d’une telle caisse en RFA, la VERDI, qui semble
fonctionner pas trop mal. Elle ajoute « à vérifier ».
Laurent lance sur le danger de la notion de lutte pour l’emploi qui enferme
le salarié dans le réduit travail = emploi, niant toute légitimité à être
rémunérées aux activités hors temps d’emploi. Mais faute de temps, le débat
doit laisser la place aux appels et au compte-rendu de la coordination
nationale.

Guillaume de la logistique dit les difficultés de la commission a assuré le
quotidien et appelle à une réunion le MARDI 21 OCTOBRE À 19, DANS LES LOCAUX
DE LA COORD 5 RUE PERRÉE. Il s’agira d’y discuter organiser le
fonctionnement interne de la coord (logistique, commissions).
Il rappelle le besoin de renouvellement pour la permanence tous les soirs au
Théâtre de la Ville (
http://cip-idf.ouvaton.org/rubrique.php3?id_rubrique=51 )

Samuel Ch. se charge du compte rendu de la coordination nationale des
9/10/11 octobre à Marseille.

Etaient présents pour la cipidf : jeanne, lola, samuel, pierre, francis,
sophie, sylviane.
20 coordinations et collectifs avaient répondu à l’appel.

Lecture est faite des deux communiqués de presse adoptés par la coordination
nationale (lien pour consultation)

Constat de fatigue et d’essoufflement dans les actions, mais ont été
discutés, adoptés pour validation par les AG locales les notions suivantes :

(votées après débat par l’AG du jour)
- Le kit rentrée de la cipidf contenant entre autres la Charte (
http://cip-idf.ouvaton.org/article.php3?id_article=486 ) - unanimité - et la
lettre au public ( http://cip-idf.ouvaton.org/article.php3?id_article=538 )
- 36 pour, 18 contre, 18 abstentions, 1 non votant.
- La pétition au président de la république à l’initiative de la troupe de
J.F Sivadier - 16 pour, 26 contre, 26 abstentions, 0 non votant.
- La création d’une commission « actions nationales » à Lyon les 8/9 novembre
prochains. Cette commission rassemblant un référent par coordination ou
collectif sera chargée de mettre en place une action nationale par mois -
pour « à la majorité moins deux abstentions ».

Les notions suivantes n’ont pas pu être mise au vote par manque de temps,
l’AG devant libérer la salle à 17h15 :

- grève nationale du jeudi 16 octobre
- action « recouvrement d’espaces publicitaires » du 17 octobre
- action Interpro du vendredi 31 octobre de 17h à 21h (précisions à venir)
- appel à la grève pendant les journées du FSE (12/13/14/15 novembre 2003)
avec participation des coordinations et collectifs à la manif de clôture (nb
 : demande à été faite à la cgt pour l’organisation d’une grève interpro le
13 nov, jour de la réunion du CA de l’UNEDIC pour validation des
modifications du PARE)
- action coordonnée pour l’inauguration de "Lille 2004, capitale européenne
de la culture", le 6 décembre 2003

Samuel conclut par un appel pour la réunion de la commission "saison en
lutte", lundi 20 octobre de 19 à 21 heures au Théâtre du Vieux Colombier 21
rue du Vieux-Colombier 75006 Paris

La prochaine AG est fixée au vendredi 24 octobre à 14 heures. Le lieu n’est
pas encore décidé.

La séance a été levée à 17h15.





Retour en haut de page

 

Retour en haut de page

Commissions | Compte-rendus | Communiqués | Actions ! | Photos, sons, vidéos
Textes officiels | Nouveau modèle | Coordination nationale | Liens | Archives
Accueil | Plan du site | Contact
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

2003-2021 CIP-IDF
Plan du site | | Contact | RSS 2.0 | SPIP