CIP-IdF/Commune Libre d'Aligre : 3 rue d'Aligre-75012-Paris / Tél: 0140345974 Contact Plan


Suivez la CIP

             

Abonnement liste infos

Abonnement liste de discussions et débats

L'essentiel

 

recherche :

Accueil  >  Communiqués  >  Année 2012  >  "Aujourd’hui, c’est à une guerre contre le peuple que se livre le pouvoir de Bashar Al Assad

"Aujourd’hui, c’est à une guerre contre le peuple que se livre le pouvoir de Bashar Al Assad

Publié, le samedi 13 octobre 2012 | Imprimer Imprimer |
Dernière modification : samedi 13 octobre 2012


"Aujourd’hui, c’est à une guerre contre le peuple que se livre le pouvoir de Bashar Al Assad. Les armes de guerre achetées depuis des décennies par le gouvernement syrien pour prétendument se défendre contre Israël, ou contre l’impérialisme américain sont utilisées depuis plus d’un an pour réprimer le peuple syrien révolté. Depuis longtemps, il est connu que les gangsters qui dirigent la Syrie n’ont jamais eu d’autre but que de piller le pays, et de demeurer au pouvoir en utilisant l’humiliation quotidienne des citoyens, l’enlèvement, la torture, l’assassinat des opposants, et le terrorisme comme arme de négociation internationale.
Aujourd’hui, malheureusement, il se trouve encore des pays pour soutenir et armer un pouvoir devenu enragé dans sa fuite en avant suicidaire.
Dans ce contexte, se taire c’est accepter cet état des choses. Nous ne pouvons laisser les activistes syriens seuls avec ce dilemme : résister pacifiquement et se faire massacrer, résister par la force et participer à une militarisation du conflit et une désintégration confessionnelle voulue, souhaitée, attisée par le régime.
Il faut exiger que des pressions réelles soient faites sur ceux qui continuent à armer les milices de Bashar el Assad : la Russie, la Chine, l’Iran.
Nous ne pouvons faire moins que de nous joindre à l’appel du Collectif Urgence Solidarité Syrie à manifester samedi 20 octobre prochain, à 15h de la Nation à la Bastille."
cip-idf - 12/10/2012

Appel du Collectif Urgence Solidarité Syrie :

Sauver le peuple syrien

« Le ventre est encore fécond d’où a surgi la bête immonde »
Bertold Brecht.

Déjà 30 000 morts : à partir de combien de victimes, hommes, femmes enfants, les membres du Conseil de Sécurité de l’ONU sortiront-ils de leur attentisme coupable pour dénoncer les responsables de la situation en Syrie et saisir la Cour Pénale Internationale ?
Il est grand temps que les membres des Nations Unies aient le courage de faire respecter le droit international, qu’ils mettent tout en œuvre pour arrêter les crimes de guerre, crimes contre l’humanité, et que leurs auteurs soient traduits en justice. L’Union européenne et la France doivent s’engager avec davantage de détermination pour y contribuer.
La Russie et la Chine, qui livrent massivement des armes de destruction et de répression au régime syrien et opposent systématiquement leur véto à toute résolution condamnant le régime de Bachar Al Assad au Conseil de Sécurité de l’ONU alimentent la répression et encouragent l’impunité pour les crimes qu’il commet depuis 18 mois contre son peuple. D’autres pays, en évoquant la « ligne rouge » de l’usage d’armes chimiques, autorisent de fait une ample marge de tolérance pour la poursuite des massacres.
Cette incapacité de la Communauté internationale à faire respecter le droit international a pour conséquence une militarisation chaque jour plus importante des parties en présence, une radicalisation du conflit et l’augmentation du nombre de victimes ; désormais les forces de Bachar Al Assad bombardent et pilonnent les populations civiles avec aviation et armes lourdes.
Au delà de l’impérieuse nécessité que l’ONU classe officiellement la Syrie en crise humanitaire, la solidarité avec le peuple syrien en lutte doit s’exprimer par une forte mobilisation des sociétés civiles à travers le monde, afin d’apporter sans délai une aide concrète aux populations syriennes et de mettre les instances représentatives de la Communauté internationale face à leurs responsabilités.
Ils ne pourront pas dire « nous ne savions pas »
BLOG
Samedi 20 octobre 2012
Rendez-vous 15 heures Place de la Nation
En cortège jusqu’à la Bastille

Premiers signataires :

- Collectif Urgence Solidarité Syrie

- Coordination de Paris

- ACAT

- Amnesty International

- LDH

- FIDH

- REMDH

- Comité de la Déclaration de Damas

- Collectif du 15 mars pour la Démocratie en Syrie

- Les Jeunes de la Révolution syrienne 2011

- Les Libres Parisiennes

- Union nationale des Etudiants syriens libres en France





Retour en haut de page

 

Retour en haut de page

Commissions | Compte-rendus | Communiqués | Actions ! | Photos, sons, vidéos
Textes officiels | Nouveau modèle | Coordination nationale | Liens | Archives
Accueil | Plan du site | Contact
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

2003-2021 CIP-IDF
Plan du site | | Contact | RSS 2.0 | SPIP