CIP-IdF/Commune Libre d'Aligre : 3 rue d'Aligre-75012-Paris / Tél: 0140345974 Contact Plan


Suivez la CIP

             

Abonnement liste infos

Abonnement liste de discussions et débats

L'essentiel

 

recherche :

Accueil  >  Archives  >  Archives Travaux des commissions  >  Inter-Professionnelle  >  Sortir du nucléaire

Sortir du nucléaire

Publié, le lundi 27 octobre 2003 | Imprimer Imprimer |
Dernière modification : lundi 27 octobre 2003


http://www.sortirdunucleaire.org/

Communiqué de presse du 27 octobre 2003

Grande campagne nationale :

Pour un vrai service public de l’électricité sans nucléaire

Appel du Réseau Sortir du nucléaire à une très large mobilisation

Si on ne fait rien, on va vers un AZF nucléaire : ainsi s’exprimait, le 14 octobre 2003, Jean-Pierre Bernasconi, le secrétaire général du syndicat CGT de la centrale du Bugey (Isère) en faisant référence à la détérioration des conditions de travail des sous-traitants dans le parc nucléaire d’EDF.

Privatisation d’EDF, relance du nucléaire avec le réacteur EPR, risque d’accident nucléaire : c’est dans ce contexte que le Réseau Sortir du nucléaire , fédération de 650 associations, lance une grande campagne nationale « Pour un vrai service public de l’électricité sans nucléaire ».

EDF est menacée de privatisation avec une ouverture totale du marché d’ici à 2007. Conséquences : risques accrus d’accidents nucléaires (pour accroître sa rentabilité, EDF réduit déjà les dépenses de maintenance des centrales), hausse du prix du kWh à moyen terme pour les petits consommateurs, discrimination entre les usagers en défaveur des plus modestes, coupures de courant, dégradation des conditions de travail des agents EDF et des sous-traitants, suppressions d’emplois, etc. Les récentes coupures de courant aux Etats-Unis s’expliquent par la négligence de compagnies privées pour l’entretien des réseaux électriques non directement rentables.

EDF n’est pas encore privatisée, mais dans certains domaines, elle ne remplit déjà plus son rôle de service public : où est l’intérêt des usagers, lorsque EDF pousse à toujours plus de consommation d’électricité (chauffage électrique, climatisationS) dans le seul but d’accroître sa rentabilité financière ? Pourquoi EDF continue-t-elle à privilégier le nucléaire, énergie dangereuse et coûteuse, contre l’avis d’une majorité de l’opinion publique ? Un vrai service public, au service du public, devrait avoir comme mission essentielle de favoriser des énergies respectueuses de l’environnement, qui ne mettent pas en danger les générations présentes et futures : il est en effet totalement immoral et irresponsable de léguer le démantèlement des centrales nucléaires à nos descendants ainsi que des déchets radioactifs artificiels, mortels pour des milliers d’années. Le rôle d’un service public est de promouvoir les économies d’énergie et les énergies renouvelables dans l’intérêt de tous, aussi bien aujourd’hui que demain.

La campagne nationale du Réseau Sortir du nucléaire, destinée à un très large public, vise à interpeller le gouvernement qui s’apprête à annoncer la construction de l’EPR, réacteur coûteux et déjà obsolète, pour lancer un second programme français de centrales nucléaires , mais aussi le PDG d’EDF, François Roussely, et les différents responsables des agences locales d’EDF. Cette campagne vise aussi à tendre la main aux salariés et aux syndicalistes d’EDF pour leur montrer qu’un autre choix est possible entre la privatisation et la voie sans issue du nucléaire.

Dans son document de campagne, le Réseau Sortir du nucléaire publie un document original et inattendu : une facture EDF « idéale ». C’est une proposition pour montrer comment un vrai service public pourrait transformer une simple facture en un outil de communication afin que chaque foyer français soit directement interpellé sur les enjeux énergétiques : en incitant fortement aux économies d’électricité, en donnant le choix à chaque usager de l’énergie qu’il souhaite privilégier à travers un « fonds énergie », en incitant au développement des énergies renouvelables etc.

Le Réseau Sortir du nucléaire, appuyé par 650 associations locales ou nationales, appelle à une très large mobilisation autour de cette grande campagne nationale pour exiger « un vrai service public de l’électricité sans nucléaire ». Chaque citoyen, usager d’EDF, peut demander à recevoir gratuitement le document de campagne en téléphonant au 04 78 28 29 22 ou en écrivant, Réseau Sortir du nucléaire au 9, rue Dumenge - 69317 Lyon Cedex 04 ou par mail à : rezo club-internet.fr

(*) Intervention lors du congrès de la Fédération des mines et de l’énergie de la CGT à Biarritz (Libération du 15 octobre 2003).





Retour en haut de page

 

Retour en haut de page

Commissions | Compte-rendus | Communiqués | Actions ! | Photos, sons, vidéos
Textes officiels | Nouveau modèle | Coordination nationale | Liens | Archives
Accueil | Plan du site | Contact
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

2003-2021 CIP-IDF
Plan du site | | Contact | RSS 2.0 | SPIP