CIP-IdF/Commune Libre d'Aligre : 3 rue d'Aligre-75012-Paris / Tél: 0140345974 Contact Plan


Suivez la CIP

             

Abonnement liste infos

Abonnement liste de discussions et débats

L'essentiel

 

recherche :

Accueil  >  Archives  >  Coordination Nationale  >  Planning National  >  Marseille 9, 10 et 11 octobre 2003 CR

Marseille 9, 10 et 11 octobre 2003 CR

Publié, le vendredi 14 novembre 2003 | Imprimer Imprimer |
Dernière modification : mardi 18 novembre 2003


PROCHAINE REUNION NATIONALE DES COLLECTIFS ET
COORDINATIONS PREVUE A LILLE LES 5, 6 et 7 DECEMBRE
2003.


ATELIER SOLIDARITE
8 collectifs représentés

Il est fait état de la demande urgente d’Avignon
concernant l’aide à fournir aux compagnies sinistrées
par les grèves de cet été. Ces compagnies se sont
engagées dans la grève soutenues par des promesses de
don et d’aide pour le futur. 41 Cies sont encore en
grande difficulté, notamment face aux loueurs de salle
qui ont engagées des poursuites.
Une motion sera proposée au vote de l’après midi.

L’atelier a travaillé sur trois points :
1- Solidarité réparatrice
2- Solidarité dans la lutte
3- Solidarité comme mode de vie et de pensée au sein
de nos pratiques

1- SOLIDARITE REPARATRICE

- Création d’un fond de soutien solidaire. Modalités ?
Des collectifs ont mis en place des associations ou
des sous-compte.
- Courrier pour relancer tous ceux qui avaient promis
leur soutien
- Appel pour que tous les individus ou Cies en
difficulté se fassent connaître
- Comment doivent se répartir les fonds recueillis ?
Aide aux compagnies ou aide aux individus ?
- Constitution d’une réserve de cachets. Demande aux
Cies en bonne santé de provisionner cette réserve.
Pour permettre une aide par l’émission de vrais
cachets
- Organisation de plateaux tournants lors de
différentes manifestations pour permettre aux Cies en
difficulté de présenter leurs spectacles.

2- SOLIDARITE DE LA LUTTE

- Créer une taxe sur la billetterie. Reconquérir une
partie des taxes déjà existantes. Travail de lobbying
envers les élus pour l’obtention de la transparence
dans l’attribution des fonds constitués par ces taxes.
- Appel à la solidarité des permanents, des
célébrités...
- Groupe des 15/ Poitou-Charentes : embauches
supplémentaires sur des créations déjà programmées.
- Inciter les structures à organiser des premières
parties en supplément à la programmation

3- SOLIDARITE COMME MODE DE VIE ET DE PENSEE AU SEIN
DE NOS PRATIQUES

- Mise en place d’un réseau de vigilance pour
identifier les problèmes des uns et des autres. Bouche
à oreille autour des préjudices subis et des
disfonctionnements repérés.
- Economie solidaire. Ouverture de lieux de recherche
et de répétition non tenus à un résultat. Moyen de
lutte pour un changement de mentalité vis-à-vis de la
logique de production
- Inciter les associations amies sans licence
d’entrepreneur du spectacle à organiser la visibilité
d’au moins six spectacle par an (sous guichet unique
 ???). Les bénéfices étant reversés au fond de soutien.
- Création de cabaret politique s’inscrivant dans la
convergence des luttes. Inciter les directions de
structures à la diffusion
- Enoncé en termes générique et grand sujet de débat :
se rapprocher d’une culture de la solidarité par la
politisation de la parole artistique et la
réhabilitation de la fonction sociale du spectacle
vivant...


ATELIER STRUCTURATION DE LA COORDINATION
LE CALENDRIER

Jeudi 9 octobre 03

Problèmes liés à la politique culturelle ; lecture du
programme culturel de l’UMP, véritable
déclaration de guerre contre la création et les
petites structures.

Le CIP-IDF prend position contre la décentralisation
et les menaces qui pèsent sur les DRAC.
Un débat s’engage sur l’expression « s’arc bouter » sur
l’abrogation du protocole, le CIP et
certains autres mandatés pensent que ce n’est plus sur
ce thème que l’on doit communiquer,
mais plus largement sur la politique culturelle, et au
delà sur la politique libérale (AGCS,
marchandisation...).
« je ne peux plus prononcer le mot intermittent »
(Toulouse),
« !moi c’est le mot artiste ! » (Rennes,
d’autres, comme Dordogne ou Marseille, avancent que le
retrait du protocole doit rester le seul objectif pour
rester compréhensible auprès des autres secteurs en
lutte, et du public.

Débat sur la fondation d’associations dans un certain
nombre de coord. Quasi unanimité sur 2
points :
- Les coord. ont besoin d’associations pour pouvoir
s’inscrire dans la durée ; sont évoqués
fonds de soutien, comptes bancaires collectifs,
conventions avec les mairies ou les structures
pour ouvertures de lieux, assistance juridique...
- Ces associations ne doivent être que des outils
techniques qui ne peuvent en aucun cas se
substituer à l’assemblée générale souveraine, aux
commissions mandatées ;
il apparaît que la
meilleure solution soit que le bureau de l’assoc soit
composé de personnalités extérieures
(asso. Type « les amis des intermittent »)

Sur la solidarité, il apparaît que le sujet est trop
vaste, un groupe se propose de travailler en
sous commission sur 3 thèmes : soutien aux personnes,
émergences alternatives, générer une
culture de la solidarité...

En marge de ce débat, tout le monde semble d’accord
sur le fait que les attaques actuelles
contre la culture obligent, et peut-être sont
l’opportunité d’une réflexion sur les modes de
productions, avec une réappropriation plus collective
de nos outils > sont évoqués squats
artistiques, SCOP...

Discussion sur la politisation du mouvement, la mise
en évidence d’une politique générale de
précarisation, (« massacre »), de la nécessaire
solidarité entre les luttes, de la réactivation de
l’interpro, ce qui fait l’unanimité, Le CIP-IDF avance
l’idée que notre mouvement peut être le
fer de lance de cet interpro, son porte-parole.

- Interpro comme seul moyen de gagner la lutte contre
le protocole
- interpro comme moyen de globaliser les luttes
- interpro comme arme de lutte contre le gouvernement
Sont évoqués rapidement comme sujets de débat pour le
lendemain ! :
- Le compte à rebours > 31 décembre
- La grève et les rapports avec les syndicats
- Les actions choc
- La réactivation d’une commission nationale d’action ! ;
Suspension > vendredi matin

Vendredi 10 octobre

Atelier Actions : le Calendrier
PROPOSITIONS D’ACTIONS !SOUMISES PAR LES DIFFERENTES
COORDINATIONS :

Paris
• Charte à l’attention des Compagnies
• Lettre au public
• Action « !peinture noire ! » sur les panneaux de pub le
vendredi 17 octobre à 19h00,
avec proposition de renouveler régulièrement
l’action ! ;
• Appel à la grève !du 15 au 18 octobre (préavis CGT)
avec actions sur l’audiovisuel
• Piquets de grève sur 3 jours
• Journée d’action du 16
• !Empuantir les lieux

Avignon
• Appel à l’organisation d’actions nationales en PACA
à l’occasion des élections
régionales
• Emmerder les élus
• Occupation des terrasses

Rennes
• Blocage des cotisations patronales
• Pétition nationale
• A partir du 1° janvier, toutes les Cies montent le
Bourgeois gentilhomme
• Manif du 18 octobre centrée surl’AGCS

Toulouse
• Faire un panneau d’infos sur les chiffres de la
culture
• Représenter une menace économique sur le commerce
• Le caddie qui tue
• Une saison brune contre le totalitarisme
• Forcer les structures à attribuer un quota de places
pour Rmistes et chômeurs

Valence
• Axer les actions sur l’AGCS

Dordogne
• Compte à rebours vers grève générale
• Ecran noir
• Grève de + d’une journée

Bourg-en-Bresse
• Piquet de grève sur scène avec interpro
• Blocage des gondoles, abandon aux caisses
• Free party à Monoprix, marqueurs sur les codes
barres

Besançon
• Déclarer des zones contaminées (MEDEF)

Lille
• Occupations inter luttes 14, 15,16
• Blocages des péages d’autoroute avec tracts et
collectes
• Opération blocage des standards téléphoniques
• Lettres anonymes
• Piratage télé, attentat à la couleur

Montpellier
• Alternative Dialogue/attaque/dialogue/attaque
• Chaque direction doit être responsable de la
mobilisation de son personnel
• Textes commandés aux écrivains
• Mise en place de forum social locaux à l’issue du
FSE
• Faire une manifestation nationale

Nantes
• Débats du 16 au 19
• Recouvrir le Château de Nantes de draps noirs
« !Scoop ! » Saint Etienne arrivé ce matin
• Actions de sensibilisation, d’information et de
pédagogie en direction des
politiques qui ont débouché sur une prise de position
de l’asso des maires
(section 42) de France et du maire
• Mise en place d’un Conseil inter pro du spectacle
vivant en Rhône Alpes qui réunit
les structures, cies, syndicats...
• Le 16 ! : conférence de presse et 6 délégations
paritaires aux élus

TOUR DE TABLE SUR ETAT DES MOBILISATIONS LOCALES ET LA
FAISABILITÉ D’UN MOUVEMENT DE GRÈVE

Montpellier ! : pas de mot d’ordre régional mais des
actions sur la semaine ! : la grève
générale n’est pas un objectif de l’AG

Perpignan ! : grève impossible, pas d’actions le 16
 ???????? : actions le 16, pas de débat en vue d’une
grève générale

Bourg-en-Bresse ! : actions le 15, actions interpro le
16, débat sur grève générale sans
perspectives immédiates

Dordogne ! : divisés sur la grève, manque d’infos, pas
de débats et d’infos !?????????

Avignon ! : divisés, répétitions dans la rue prévues,
n’ont pas eu débat sur grève

Toulouse ! : journée d’action le 16, grève du 7 au 11 à
l’initiative du TNT
Oui à la grève générale

Besançon ! : manif de droite le 16, doute de faisabilité
de grève

Paris ! : blocage et piquets de grève du 15 au 18,
semaine d’action du 12 au 19, grève pas
suivie par les gens qui bossent, débats sur les
modalités de la grève générale

Marseille ! : journée unitaire le 16 (sauf CNT), appel
au public, projections dans les
structures, pas de débat sur grève générale

Lille ! : actions tous les jours, pas de vraies grèves,
appel massif à la grève générale

Auvergne ! : piquets de grève, interpro solidaire, désir
de généraliser la grève

Charente ! : établissement d’une parole unique
syndicat/coordination/structures, bons
rapports avec SFA, 3 jours d’actions 16,17,18, mise en
place d’un calendrier d’ici 31/12,
appel du Syndeac à blocage le 1° janvier !?, la grève
générale est un mythe

Ardèche : demande de rassemblement, possibilité de
jonction avec Avignon, pas pour la
grève mais si...

Nantes : semaine morte en vraie, Syndeac décline, pas
de débat sur grève

Grenoble : journée le 16 avec Lyon, 17 banderole
commune, débat sur grève générale

Rennes : spectacle en extérieur, grève quand on aura
trouvé les moyens


PROPOSITIONS D’ACTIONS « !RETENUES ! » ET VOTÉES
EN PLENIERE LE 11 OCTOBRE

- 1) Appel à la grève le 16 octobre
- 2) Journée « !peinture noire ! » sur les marques des
pub le 17 octobre
- 3) Lancement d’une pétition nationale (celle issue
de Rennes)
- 4) Lancement d’une charte signée par les Cies qui
s’engagent à exiger des structures un
positionnement clair des lieux, charte accompagnée
d’une valise de documents qui
comprend entre autres une lettre à envoyer par les
lieux à leur public
- 5) Faire une commission action nationale
- 6) Organiser un jour par mois une
manifestation/action avec l’interpro
- 7) Pour la Toussaint, le 31 octobre ! : autoroute
Freeway avec blocage des péages, tracts et
collectes
- 8) Appel à la grève du 12 au 15 novembre et
participation au FSE avec manifestations
(manifestation nationale !?) et actions, possibilité de
forum locaux et actions en direction
de l’audiovisuel
- 9) Prochaine rencontre nationale à Lille les 5,6,7
décembre
- 10) Actions anti-consommation pendant les fêtes de
Noël (blocage de magasins)
- 11) Elaboration du contre protocole
- 12) Désir d’aller vers une grève générale interpro
- 13) Harcèlement UMP / MEDEF



Document(s) à télécharger :



Taille : 18.8 ko
Mise en ligne le : 14 novembre 2003



Retour en haut de page

 

Retour en haut de page

Commissions | Compte-rendus | Communiqués | Actions ! | Photos, sons, vidéos
Textes officiels | Nouveau modèle | Coordination nationale | Liens | Archives
Accueil | Plan du site | Contact
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

2003-2022 CIP-IDF
Plan du site | | Contact | RSS 2.0 | SPIP