Préavis de grève reconductible à compter du 30.03 déposé par la CGT spectacle

lundi 13 mars 2006
Dernière modification : lundi 14 février 2011

ANNEXES 8 ET 10 : LA FÉDÉRATION CGT DU SPECTACLE DÉPOSE UN PRÉAVIS DE GRÈVE RECONDUCTIBLE À COMPTER DU 30 MARS...

Une dernière réunion paritaire sur l’assurance chômage des salariés intermittents du spectacle, du cinéma et de l’audiovisuel doit avoir lieu le 31 mars prochain à 9 h 00.

Selon le chef de file du MEDEF, Denis Gautier-Sauvagnac, cette réunion doit être mise à profit pour procéder à des vérifications techniques et à la signature du projet de protocole du 9 mars qui, au mépris de toutes les expertises réalisées, conforte voire aggrave le protocole d’accord de juin 2003.

Comme l’ont souligné les parlementaires du « Comité de Suivi » le 9 mars dernier, ce projet « ne fait l’objet d’aucun chiffrage sérieux, ne pose pas les fondations d’un système cohérent et juste et impose le maintien du fonds transitoire à la charge de l’État. Il n’apporte que quelques modifications, à la marge, du protocole de 2003, dont les méfaits sont hélas trop connus. »

Pour peser sur la réunion du 31 mars et pour rappeler les engagements du Gouvernement sur la mise en place d’un régime pérenne et équitable au sein de la solidarité interprofessionnelle, la Fédération CGT du Spectacle a décidé de déposer un préavis de grève reconductible à compter du 30 mars. Les modalités d’actions seront précisées dans les prochains jours.

Paris, le 13 mars 2006

Source pdf

Adresse originale de l'article : http://cambouis.cip-idf.org/spip.php?article2679