Du liquide pour les précaires !

jeudi 26 avril 2007
Dernière modification : lundi 30 avril 2007

44ème heure

Nous qu’ils nomment assistés occupons depuis avant-hier la salle du conseil d’administration de l’Unédic. Nous attendons toujours que Annie Thomas (CFDT) et Denis-Gautier Sauvagnac (MEDEF) respectivement présidente et vice-président de l’Unédic à qui ont été transmis nos revendications, se mouillent. En attendant nous nous félicitons de la libération de Marc en garde à vue depuis le début de notre action et des divers communiqués de soutien émis par des sources aussi diverses que surprenantes. La joie continue de nous animer malgré l’embarg’eau entrepris par la direction de l’Unédic et la préfecture de Police. Comme nous ne cédons pas au chantage à l’emploi, nous ne céderons pas au chantage à l’eau.

Nous appelons tous les précaires à occuper leurs antennes Assédic pour qu’ils ouvrent enfin les robinets à fric.

Abandon des poursuites contre Marc
Retrait de la plainte de la CFDT contre des précaires en lutte
Transparence sur les chiffres de l’Unédic
Abrogation de la convention Unédic 2006 dont le protocole du 18 avril
Abandon du suivi mensuel obligatoire et de toutes les formes de contrôle des chômeurs
Refonte de l’Unédic avec l’ensemble des concernés
1 jour chômé = 1 jour indemnisé

Nous appelons à un rassemblement devant le siège de l’Unédic à 18h00 (80 rue de Reuilly 75012 PARIS métro Montgallet)

Les golden-précaires de l’Unédic assoiffée

Adresse originale de l'article : http://cambouis.cip-idf.org/spip.php?article3399