Occupation du toit de l’Unédic : communiqué de soutien de la SRF (26/04/07)

jeudi 26 avril 2007
Dernière modification : jeudi 26 avril 2007

Paris, le 26 avril 2007

Des membres de la Coordination des Intermittents et Précaires d’Ile de France occupent depuis le 24 avril 2007 à 19 heures le siège de l’UNEDIC pour appeler à une refonte de l’indemnisation du chômage et à la tenue d’un réel débat public et contradictoire sur ce sujet.

La Société des réalisateurs de films, ayant en effet constaté depuis le début de la crise de l’intermittence du spectacle, les profondes dérives du fonctionnement de l’UNEDIC, soutient l’action de la CIP-IDF.

Elle dénonce le traitement réservé aux membres de la Coordination, privés d’eau, d’électricité et de soins médicaux.

Elle demande à la direction de l’UNEDIC :
-  de rendre publiques les informations concernant l’indemnisation des cotisants à l’assurance chômage ;
-  et de s’engager à ouvrir une table-ronde avec toutes les associations de salariés et chômeurs qui le demandent sur le fonctionnement et la réforme de ce qui devrait être la démocratie sociale.

La SRF rappelle que la réforme de l’assurance chômage des intermittents du spectacle de 2006 n’est qu’une reprise de celle de 2003 et cumule les défauts. En effet, le protocole 2006 est à la fois profondément injuste et inefficace, comme l’a d’ailleurs souligné le rapport de la Cour des comptes de février 2007.

La SRF demande donc l’abrogation du protocole de 2006 et l’établissement d’un nouveau système fondé sur la proposition de loi du Comité de suivi.

Adresse originale de l'article : http://cambouis.cip-idf.org/spip.php?article3400