Communiqué de la Coordination Aurillac en Lutte, 24 août 2003

lundi 25 août 2003
Dernière modification : lundi 25 août 2003

La mobilisation pour le retrait du protocole d"šaccord du 26 juin 2003
relatif au régime d"šassurance chômage des intermittents du spectacle ne
faiblit pas. Les travailleurs du spectacle ne sont pas résignés et
continuent la lutte par la grève et les actions comme ils l"šont fait
durant tout l"šété.

Peu habitués à ce genre de mobilisation de masse dans une grève aussi
longue, les intermittents montrent par leur résistance qu« šils s »šinscrivent
dans la continuité des luttes du printemps et que le mouvement social n"ša
pas pris de vacances.

La très forte mobilisation sur le Larzac à nourri notre détermination et a
confirmé la convergence des luttes pour une rentrée sociale brûlante.

Le festival d« šAurillac, dernier temps fort culturel de l »šété, était pour
nous l"šoccasion de prolonger la convergence des luttes destinées à stopper
une politique anti-sociale dictée par le MEDEF. Face à l"šarrogance du
gouvernement qui nous impose sa barbarie libérale, nous sommes déterminés
à construire la riposte avec les autres secteurs professionnels.

En septembre 2003, la rue gouvernera.

Adresse originale de l'article : http://cambouis.cip-idf.org/spip.php?article377