Daniel Cohn-Bendit et Karima Delli écrivent à Bertrand Delanoë pour le relogement de la coordination des intermittents et précaires

mardi 25 janvier 2011
Dernière modification : mardi 25 janvier 2011

On en est toujours là : Oligarchie municipale : le socialisme LVMH CAC 40 nous déclare la guerre, prenons le maquis, toujours plus près d’une expulsion programmée.
De plus, ce 18 janvier, le Premier Président de la Cour d’appel n’a ordonné ni la suspension de l’expulsion ni celle de l’astreinte.

En contrepoint à cette lettre, on lira Dazibao de nulle part, un florilège des multiples commentaires rédigés parmi les 7138 signataires de Nous avons besoin de lieux pour habiter le monde, ainsi que Monsieur le Maire, mon cher Bertrand,.

Nous refusons que tout au long de la vie la durée d’emploi gouverne nos existences et les soumette toujours plus au commandement de l’argent

Contre l’expulsion, pour préserver un espace d’auto-organisation et d’activités, inventer un lieu d’après, contribuez à la suite : faites connaître et signer en ligne Habiter le monde, indiquez à accueil cip-idf.org un n° de téléphone afin de recevoir un SMS en cas de besoin.

Pour ne pas se laisser faire :
• Intermittence du spectacle, permanence CAP, Conséquences de l’Application du Protocole Unedic : cap cip-idf.org
• Permanence Précarité : permanenceprecarite cip-idf.org
Lundi de 15h à 18h, à la coordination des int

Adresse originale de l'article : http://cambouis.cip-idf.org/spip.php?article5514