Mobilisation européenne le 31 Décembre

vendredi 12 décembre 2003
Dernière modification : lundi 23 mai 2005

APPEL EUROPÉEN A LA MOBILISATION
LE 31 DÉCEMBRE 2003 AU 1er JANVIER 2004

Suite à l’appel du 6 décembre 2003 pour Lille Capitale Européenne de la Culture 2004, nous vous appelons, du 31 décembre 2003 au 1er janvier 2004, pour l’ouverture de Gênes Capital Européenne de la Culture 2004 :
- à vous manifester, artistiquement et collectivement, réunissant tous les acteurs de la culture (musique, audiovisuel, arts plastiques, spectacle vivant, littérature....) dans un lieu central de vos villes.
- Et pour celles et ceux qui jouent cette nuit là, de ponctuer leurs représentations d’interventions
- ( ex. : silences...)
- à le faire savoir aux médias, pour faire entendre que la culture est bien vivante partout et doit donc être soutenue partout où elle se trouve !

Pourquoi ?

Dans presque tous les pays d’Europe, et au mépris des résolutions adoptées par le Parlement Européen en octobre 2002, nous assistons au désengagement de l’État du secteur culturel : crises de financement, baisse des subventions, régression des droits sociaux...
Ce désengagement généralisé au profit de la culture marchande, pèse sur l’avenir de milliers de travailleurs du secteur, menace de disparition des centaines de structures culturelles et casse la dynamique de création qui fait la richesse de l’Europe.
Les Etats européens sont dans l’obligation d’appliquer les accords (AGCS. - GATS) signés sans le moindre débat démocratique en 1994 à l’OMC (WTO) et qui prévoient la libéralisation de tous les services : la culture, mais aussi la santé, l’éducation et la recherche.

Les Intermittents du spectacle français sont en lutte depuis plusieurs mois pour défendre un régime d’assurance chômage adapté aux spécificités de leurs métiers. La réforme qui les menace entre en vigueur au 1er janvier 2004. Elle n’est pas isolée, mais fait partie d’un ensemble de réformes imposées allant dans le sens de l’ouverture des marchés et aboutissant fatalement à la fragilisation grandissante des salariés et des chômeurs. Le démantèlement de ce régime enterre la perspective d’une harmonisation des statuts des artistes et techniciens européens porteuse de progrès social et facilitant leur libre circulation.

31 décembre 2003 : Gênes « Capital Européenne de la Culture 2004 » :

A cette occasion, nous voulons :
• Réaffirmer notre détermination à faire inscrire la culture parmi les droits fondamentaux de la nouvelle Constitution Européenne.
• Exiger la mise à disposition de moyens nécessaires à l’élaboration d’une politique culturelle européenne véritablement ambitieuse. Une politique qui affirmerait la nécessité première d’une diversité culturelle et qui placerait au centre du dispositif les hommes et les femmes qui nourrissent cette richesse.

Pour toute information supplémentaire : leseuropes no-log.org ou essac2004 yahoo.fr

- COMMISSIONS LES EUROPES (Coordination Nationale des Intermittents de France)
- COLLECTIF BELLACIAO (France)
-  CORDINATION POUR UN AUTRE CINEMA (France)
- FORUM DEL TEATRO (Italie)

Document(s) à télécharger : appel31_12_francais_2.rtf - (9.9 ko), Appel31_12_deutschcorr.rtf - (9.3 ko), english_31_12.rtf - (9.8 ko), italiano_31_12.rtf - (12.5 ko), Appel_3112_castell.rtf - (16.4 ko),
Adresse originale de l'article : http://cambouis.cip-idf.org/spip.php?article904